Mon hobby : l’escalade

Mon hobby : l’escalade

Pour moi, l’escalade est un vrai hobby. Malgré que j’ai quand même le vertige, je me suis lancée dans l’escalade pour voir si j’en était capable.

Qu’est-ce que l’escalade ?

L’escalade, c’est un sport qui consiste à enjamber un mur à l’aide d’une sangle et d’une poignée, et atteindre le sommet du mur ou d’une montagne. C’est aussi toute une technique gestuelle, au départ, on a plutôt tendance à se servir de la force des bras mais ce n’est pas très bon.

Techniques d’escalade

En réalité, au lieu de se servir des bras, il est faut plutôt trouver de bons appuis pour les jambes et les bras eux permettent de s’équilibrer. Ce que mon coach m’a enseigné c’est que plus on fait des petits pas lors de notre escalade, moins on force avec le corps. Si l’on décide de grimper toute une montagne comme le mont blanc par exemple, franchement, il vaut mieux être un spécialiste de l’alpinisme, d’ailleurs pour certains alpinistes professionnels, ils préfèrent s’attaquer seul à ces géantes, mais pour ma part, que ce soit petite ou grande montagne, je préfère toujours être accompagnée. On m’a appris qu’une ascension ne se fait jamais d’une seule traite, il y a des palliés, des relais. Quand le premier de cordé arrive à un relais, il s’ancre à la paroi pour n’en plus bouger en s’attachant à une corde, à une chaîne maintenue entre deux pitons, désormais c’est lui qui assure le second de cordé. Pendant l’ascension, le second de cordé récupère les dégaines et le premier récupère la corde, de cette manière si le second chute, il est maintenu par le premier de cordé. Donc, du coup, l’escalade c’est aussi une histoire de confiance dans ce cas-là. Sinon, si c’est un alpiniste qui préfère affronter seul la montagne, il sera assuré par son sac bien fixé aux rochers, seul inconvénient, une fois arriver au relais, il doit redescendre récupérer le sac et tout remonter le long d’une corde équipée de poignées. Il existe aussi ceux qui ne s’embarrassent même pas de corde, c’est le solo intégral. Mais bon, pour m part, je ne m’attaque que sur les murs en salle. Je n’ose pas encore franchir le cap des grandes parois tel que le Mont Blanc. J’y vais petit à petit. Il est aussi nécessaire et très essentiel, de bien vérifier le matériel avant d’escalader, ça peut éviter des surprises. Pour faire de l’escalade, il n’est pas forcément utile d’avoir de gros biceps, la preuve, les femmes excellent dans ce domaine en général. Chez un bon grimpeur, les qualités mentales sont très importantes, il faut savoir repérer une voix, la mémoriser, anticiper les prises et bien sûr rester concentré. Pour certains, l’escalade est bien plus qu’un simple sport, c’est presque de l’art.

escalade-hobby

L’escalade est un  sport ludique qui se pratique à tous les niveaux, et à tout âge. C’est un sport extraordinaire, parce que ça développe toutes les qualités musculaires, les qualités de coordination, mentales également, de concentration, d’équilibre. C’est pour cela que j’en fais mon hobby. Comme vous le savais j’aime bien la technologie, du style le lancement de Space X, du coup si vous aussi, cliquez ici.          

laurabattaglia
laurabattaglia